IFAS : La formation

Présentation

L’aide-soignant exerce son activité sous la responsabilité de l’infirmier, dans le cadre du rôle propre dévolu à celui-ci, conformément à l’article R. 4311-4 du code de la santé publique

Dans ce cadre, l’aide-soignant réalise des soins liés aux fonctions d’entretien et de continuité de la vie visant à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie de la personne ou d’un groupe de personnes. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne soignée et prend en compte la dimension relationnelle des soins. L’aide-soignant accompagne cette personne dans les activités de sa vie quotidienne, il contribue à son bien-être et à lui faire recouvrer, dans la mesure du possible, son autonomie.
Travaillant le plus souvent dans une équipe pluri-professionnelle, en milieu hospitalier ou extra-hospitalier, l’aide-soignant participe, dans la mesure de ses compétences et dans le cadre de sa formation aux soins infirmiers préventifs, curatifs ou palliatifs. Ces soins ont pour objet de promouvoir, protéger, maintenir et restaurer la santé de la personne, dans le respect de ses droits et de sa dignité.

Le diplôme d’État d’aide-soignant atteste de l’obtention et de la validation des cinq blocs de compétences définis dans le référentiel de certification pour l’exercice de la profession. Le diplôme d’État est enregistré au niveau 4 du cadre national des certifications professionnelles.

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043646160

D’une durée totale de 1 540 heures, la formation est organisée conformément au référentiel de formation prévu à l’annexe III de l’arrêté du 10 juin 2021. Elle comprend des enseignements théoriques et pratiques organisés en institut ou à distance et une formation réalisée en milieu professionnel. Les élèves inscrits en cursus complet de formation à la rentrée de septembre ont droit à trois semaines de congés dont les périodes sont définies par le directeur de l’institut de formation. 

La formation théorique et pratique en institut est d’une durée totale de 770 heures ou 22 semaines. La formation en milieu professionnel comprend 770 heures correspondant à un total de 22 semaines de 35 heures.

La formation théorique et pratique comprend dix modules, un dispositif d’accompagnement pédagogique individualisé, des travaux personnels guidés et un suivi pédagogique individualisé des apprenants, dont le contenu et le volume horaire sont décrits en annexe III. Elle est réalisée sous forme de cours magistraux, de travaux dirigés ou de travaux pratiques en petits groupes d’apprenants permettant l’apprentissage progressif des gestes techniques nécessaires à l’acquisition des compétences.Les outils de simulation en santé sont utilisés pour favoriser les apprentissages pratiques et gestuels. L’inter professionnalité est recherchée.

La participation de l’élève aux enseignements et aux stages est obligatoire durant toute la formation.
Toute absence doit être justifiée par un certificat médical ou toute autre preuve attestant de l’impossibilité d’être présent à ces enseignements.
Les absences à l’institut et en période de formation en milieu professionnel ne peuvent excéder cinq un pour cent de la durée totale de la formation à réaliser par l’apprenant.

BLOCS DE COMPÉTENCES MODULES DE FORMATION MODALITÉS D ÉVALUATION DU BLOC
Bloc 1 – Accompagnement et soins de la personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie socialeModule 1. – Accompagnement d’une personne dans les activités de sa vie quotidienne et de sa vie sociale :147 h
Module 2. Repérage et prévention des situations à risque : 21 h
Étude de situation
Évaluation des compétences en milieu professionnel
Bloc 2 – Évaluation de l’état clinique et mise en œuvre de soins adaptés en collaborationModule 3. – Évaluation de l’état clinique d’une personne : 77 h
Module 4. – Mise en œuvre des soins adaptés, évaluation et réajustement : 182 h
Module 5. – Accompagnement de la mobilité de la personne aidée : 35 h
Étude de situation
Évaluation comportant une pratique simulée en lien avec le module 5
Évaluation des compétences en milieu professionnel
Attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2
Bloc 3 – Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenantsModule 6. – Relation et communication avec les personnes et leur entourage : 70 h
Module 7. – Accompagnement des personnes en formation et communication avec les pairs : 21 h
Étude de situations relationnelles pouvant comporter une pratique simulée
Évaluation des compétences en milieu professionnel
Bloc 4 – Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités en tenant compte du lieu et des situations d’interventionModule 8. – Entretien des locaux et des matériels et prévention des risques associés : 35 hÉvaluation à partir d’une situation d’hygiène identifiée en milieu professionnel
Évaluation des compétences en milieu professionnel
Bloc 5 – Travail en équipe pluri-professionnelle et traitement des informations liées aux activités de soins, à la qualité/gestion des risquesModule 9. – Traitement des informations : 35 h
Module 10. – Travail en équipe pluri-professionnelle, qualité et gestion des risques : 70 h
Étude de situation pouvant comporter une pratique simulée
Évaluation des compétences en milieu professionnel

Les stages

Les stages cliniques sont organisés par les instituts de formation en collaboration avec les structures d’accueil. Ils constituent un temps d’apprentissage privilégié de la pratique professionnelle. Ils s’effectuent dans des secteurs d’activités hospitaliers ou extra-hospitaliers, au sein de structures bénéficiant d’un encadrement par un professionnel médical, paramédical ou un travailleur social. Cet encadrement est assuré par du personnel diplômé, qui prépare progressivement l’élève à l’exercice de sa fonction. Il est recommandé que le tuteur puisse bénéficier d’une formation spécifique.

Chaque stage fait l’objet d’un projet de tutorat établi entre l’équipe pédagogique de l’institut et le responsable de l’encadrement de l’élève dans la structure d’accueil. Il définit, à partir des ressources éducatives de la structure et du niveau de formation de l’élève, les objectifs d’apprentissage, les modalités d’encadrement et les critères d’évaluation. Le portfolio, document destiné au suivi du parcours de formation et de développement des compétences est obligatoire.

Dans le cursus complet de formation, les stages sont au nombre de quatre de 5 semaines pour les trois premiers et de 7 semaines pour le dernier. Leur insertion dans le parcours de formation est prévue dans le projet pédagogique de l’institut et permet l’acquisition progressive des compétences par l’élève.

Ils sont réalisés dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales :

  • Service de court séjour : médecine
  • Service de court séjour : chirurgie
  • Service de moyen ou long séjour : personnes âgées ou handicapées
  • Service de santé mentale ou service de psychiatrie
  • Secteur extra-hospitalier

Sur l’ensemble des stages cliniques, au moins une période doit être effectuée auprès de personnes en situation de handicap physique ou psychique et une période auprès de personnes âgées.
En fin de formation, le stage correspond à une période intégrative en milieu professionnel en lien avec le projet professionnel et/ou permettant le renforcement des compétences afin de valider l’ensemble des blocs de compétences.